Canons Et Dagon

Mission d'escorte, séance du 5 mai 2018

avec Orival, Armsha, Naevia, M.Slaptrap et Rán

3ème cycle Avandrithe 1284 -Diyun


Nos aventuriers se languissent à Diyun lorsque le nain Rosco Odotheus commence à chercher des recrues pour une mission d'escorte. 
De disponibles, il trouve; 
- Orival, le fameux archer Aarakocra. La légende raconte que ses flèches atteignent leur cible à 180 mètres. Dingue. Sinon c'est un oiseau, il marche à pieds joints, c'est marrant.
- Armsha, une humaine barbare très intelligente et subtile… à sa façon. Elle cherche quelque chose, on a pas encore compris quoi. 
- ‎Naevia, la princesse demi-elfe. Bôté fatale. Une princesse version secret story. Mais qui se bat. Très efficace pour demander aux autres de taper.
- ‎Asyne Ràn. Une ensorceleuse Aasimar. Ex-(prisonnière)-pirate. La tempête incarnée… mais une petite tempête…….. avec un complexe d'infériorité.
- ‎Et M. Slaptrap. Un pugiliste gobelours qui nous rejoue la belle et la bête avec Naevia. Une sorte de mélange entre Mohamed Ali et le Winnie l’ourson de vos cauchemars.

Les 5 intervenants reçoivent une description de la mission à venir. On leur explique qu'une dizaine de jours se fera par bateau puis qu'ils escorteront la cargaison depuis le rivage jusqu'à une cité duergare dans les montagnes, pour une quinzaine de jours, traversant une grande région marécageuse. Ils n'ont droit cependant à aucune information sur ce que contient la cargaison. En outre, (loutre), un duergar, Thrgur, supervise le convoyage tout du long, et deux membres d'équipage du bateau les accompagneront. Pour ce travail, ils se verront chacun attribuer 104 pièces d’or. Qu’est-ce qu’on pourrait bien y voir de louche?

Ni une ni deux, nos héros embarquent. Le voyage en bateau se déroule sans accroc alors que de petites interactions se déroulent. Orival squatte la vigie, jouant de la flûte de pan, quand l'envie lui prend. Du haut de ce mât, il aperçoit tantôt une lueur intense émanant d'une île au loin, tantôt une gigantesque silhouette sur la plage rappelant peut être une rumeur qui circule à Diyun. Naevia et Slaptrap tentent de découvrir ce qu'est la marchandise. Rán tourne en rond sur le bateau, se mêle de temps en temps de la navigation. La barbare… dort… et chante des chansons de marin. 

Arrivés à bon port, qui n'est en fait qu'une jetée quelque part en bordure du marais, l'équipage décharge les deux immenses caisses constituant la cargaison, et les installe sur un système de roues, le tout tiré par des poneys. La sorte de caravane entame donc son périple au travers du marais, la belle et la bête tentant toujours régulièrement de déceler ce que contiennent ces sortes de containers. Les héros découvrent en chemin deux autels avec des restes de créatures laissées en sacrifice à une bête aux mâchoires apparemment imposantes. Au troisième jour, alors qu'ils ont pu se faire une assez bonne idée de ce qu'est la marchandise, l'opportunité de le révéler se présente. L'une des caisses s'embourbe dans le marais. Après une tentative plus ou moins feinte de la dégager, agrémentée d'une attaque de crocodiles facétieux (Hou les coquins), le duergar consent à transférer le contenu de cette caisse dans l'autre. Il ouvre donc et dévoile ce qui s'avère être un groupe d'une petite dizaine d'hommes et femmes enchaînés. Probablement des esclaves, ce qui ébahit tout le monde, sauf Armsha qui montre une indifférence totale, et Naevia qui se révolte ouvertement. Alors que le ton monte, Thrgur double soudain de volume et abois l'ordre de se remettre en route sans discuter. Le sang ne fait visiblement qu'un tour chez la "secret princess social justice warrior", qui se jette, et M. Slaptrap avec elle, sur le chef de convois. Les trois autres tentent bien de calmer le jeu, sans succès. Après quelques échanges de coups apparemment en faveur du goblours, le duergar se volatilise, et l'équipe se retrouve avec les esclaves et deux marins apeurés.

Après un lourd débat, ils décident de ramener les esclaves à Diyun. Lors de leur première nuit de retour, leur campement est encerclé par une horde de créatures de différentes espèces coalisées; Brutaciens, hommes lézards, hommes serpents et autres bestioles de bon aloi, menés par un troll des marais qu'on ne dirait pas le plus faible de son espèce. La surprise, c'est que Thrgur est avec eux. Même s'il ne semble pas en très bonne posture, limite menacé par les créatures du marais. Mais voilà qu'il tend une bourse de pièces d'or au troll, l'or qui aurait normalement payé nos aventuriers. Il s'en sert pour monnayer la récupération des esclaves. Il repart donc tranquillement avec sa "marchandise" tandis que les 5 malheureux se retrouvent à la merci du troll et de ses suivants. Après une tentative bien pensée mais néanmoins lamentable de négocier de la part de Ràn, les créatures du marais forcent l'équipe à les suivre jusqu'à leur village. Et là, surprise encore. On ne les passe pas directement à la casserole. En fait, c’est la fête au village, et pour peu que les valeureux réussissent à amuser l’audience, le troll leur laissera la vie sauve. La barbare, la princesse et l’archer démarrent un morceau de musique. Rip la flutte de pan, Orival ne s’en sort pas très bien, probablement qu’il n’aime pas qu’on le force à jouer. Mais ça passe, tandis que Rán effectue quelques tours de sorcellerie pour éblouir la galerie. Et le goblours décide de participer en… provoquant le troll en duel! Le troll accepte à coeur joie. S’ensuit le combat le plus épique et le plus court de tous les temps. Sous les encouragement de Naevia, M.Slaptrap encaisse le premier assaut du troll, avant de riposter par une furie de coups impressionnante. Mais le troll, ses blessures se régénérant à vue d’oeil, finit d’achever le fier combattant sous un tonnerre d’acclamations. Cela sembla suffire puisque la troupe se voit alors “récompensée” du droit de partir en vie. Ce qu’elle fait sans demander son reste, reprenant la route pour Diyun, bredouilles mais toujours vivants.

-——————

"Et mon argent? Qui va me payer alors?"
-Armsha, répété environ deux milles fois depuis qu'elle a comprit qu'ils ne seraient pas payés pour la mission d'escorte.

<meta />

Comments

GrandMugul

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.